Tags

Related Posts

Share This

JoLepel : une présentation

Dès mon plus jeune âge, je me suis passionnée pour l’observation des milieux ecclésiaux. Vers cinq ans, on m’a surpris en train de reconstituer des scènes du «groupe de jeunes» avec mes lapins de Pâques…

Également hyper fan des Belles Histoires de Pomme d’Api, j’ai découvert un peu plus tard que je pouvais lire toute seule, et que les gros livres, c’était encore mieux que les Belles Histoires.

Je regardais Goldorak avec ma maman car il me faisait très peur, mais je n’ai eu besoin de personne pour m’enthousiasmer devant les aventures de Candy.

De très nombreuses années plus tard, je me retrouve ici, comme rédactrice de The Laddr. Et je n’ai pas beaucoup changé. J’ai du mal à m’endormir le soir, car je refais le monde (et l’Eglise) avant de trouver le sommeil. Je passe des heures à lire dans mon bain. Et je regarde une impressionnante liste de séries chaque semaine (mais jamais des choses qui font trop peur, le traumatisme Goldorak rôde encore…).

À côté de cela, je vais travailler tous les jours dans une entreprise où je fais des logos et du découpage et où je rigole beaucoup avec mes collègues fantastiques.

Je fais aussi de la radio, crée des cocktails, je me passionne pour les choux et les éclairs, j’essaie d’être la tata la plus cool du monde, je pars en vacances dans les Cévennes avec mes amis et fomente au moins une dizaine d’autres projets par minute. Le tout sans jamais quitter Facebook des yeux.

Je vous entretiendrai donc surtout sur mes lectures, sur ce que je regarde à la télé et sur ma perception de l’Eglise et de la culture chrétienne. Bref je viens apporter mon petit barreau à la grande échelle.

Photo de couverture : wuntzwice