Parlons musique, avec Youth Lagoon, Soft Metals & Still Corners

Ces derniers temps, j’écoute beaucoup d’artistes qui n’ont pas encore vraiment sorti d’album, mais qui nous offrent régulièrement quelques titres ou EP prometteurs sur la toile, via Bandcamp, ou SoundCloud (personnellement, je ne vais plus sur MySpace. Si vous êtes un artiste et que vous utilisez encore cette passoire, honnêtement, songez à migrer tant qu’il est encore temps). Les artistes du jour seront donc Youth Lagoon, Soft Metals et Still Corners.Youth Lagoon


Voilà un jeune homme destiné à un avenir radieux. J’ai eu le privilège de le découvrir il y a de ça environ un mois, et depuis, il tourne en boucle. Derrière Youth Lagoon, c’est un jeune homme de 22 ans appelé Trevor Powers. Il a commencé le piano à 6 ans, et il est aujourd’hui multi instrumentiste. Pendant ses vacances d’hiver à l’université, il s’est amusé à enregistrer quelques titres en vue d’un album. Originellement, le disque devait sortir en juillet, mais suite à des complications, on attendra encore un peu. En attendant, on peut toujours se délecter des deux morceaux qu’il offre en téléchargement gratuit sur sa page BandCamp. July et Cannons offrent un univers pop, merveilleux et onirique, qui se déroule petit à petit. A écouter dans un parc au Soleil, couché sur un lit dans le noir, sous une averse, seul, en bonne compagnie, ou à n’importe quel moment. Quelle que soit la situation, Youth Lagoon rendra le moment un peu magique en soi.

Soft Metals


Soft Metals est un duo Américain d’électro pop, composé de Ian Hicks et Patricia Hall, originaire de Portland. Ils ont un peu des tronches de hipsters, mais leur musique reste excellente. Fanatiques de synthétiseurs analogiques et de design sonore, ils développent un univers synthétique très vintage, probablement inspiré par Glass Candy ou The Chromatics. Ils ont sortis un bon EP chez Captured Tracks (The Cold World Melts), mais c’est surtout les premiers extraits de leur futur album qui me semblent plus prometteurs. L’aspect dark et agressif semble faire davantage de place à un romantisme sombre et aérien. Et ce n’est pas pour me déplaire ! L’intégralité de leurs morceaux, remixs et autres se trouve sur leur page SoundCloud.

Still Corners


Pour faire simple Still Corners n’est autre que l’une des crèmes de l’indie pop actuelle. Je ne connais pas vraiment leur histoire, excepté qu’ils viennent de Londres. Tout ce que je sais, c’est qu’ils arrivent à mêler habillement une certaine saveur sixties (notamment au niveau de la production) avec une esthétique et un parfum dream pop. La chanteuse chante avec une simplicité déconcertante et un grain de voix très pur et aérien. Dans le genre, il se pourrait que leur morceau Wish soit la bande son parfaite pour vos rêves romantiques. Je les ai découverts en juillet dernier avec Endless Summer, et depuis, je les suis un peu. Et en plus de faire de la musique excellente, ils sont adorables. Leur musique n’est ni avant-gardiste, ni originale. Mais on ne peut pas s’empêcher d’en tomber instantanément amoureux. Ils ont signés sur Sub Pop, pour un album qui viendra quand il viendra… En attendant, vous pouvez acheter tous leurs titres sur leur page BandCamp.

C’est tout pour aujourd’hui.

Qui est votre préféré ?